Pharmacie en ligne en France 24/7

Vente des médicaments sans ordonnance

Causes et traitement du diabète de type 2 avec Glucophage

La prévalence du diabète en France a doublé au cours des dernières années. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) classe cette maladie parmi les plus répandues et les plus graves. Le nombre de personnes touchées en Europe est estimé à 120 millions et ne cesse d’augmenter.

Le diabète sucré de type 2 (diabète de type 2) est une maladie endocrinienne chronique, non infectieuse, qui s’accompagne d’anomalies profondes du métabolisme des lipides, des protéines et des glucides. Elle est associée à une déficience absolue ou relative d’une hormone produite par le pancréas.

traitement du diabète de type 2 avec Glucophage

Chez les patients atteints de diabète de type 2, le pancréas produit suffisamment d’insuline, l’hormone qui régule le métabolisme des glucides dans l’organisme. Cependant, en raison d’une réponse métabolique anormale à l’insuline, une carence en cette hormone se produit.

Troubles du métabolisme des lipides, des protéines et des glucides dans le diabète de type 2
Le diabète sucré insulinodépendant de type 2 est de nature polygénique, et est également une maladie héréditaire.

Cette pathologie est causée par un ensemble de gènes spécifiques, et son développement et ses symptômes sont déterminés par des facteurs de risque associés tels que l’obésité, une alimentation déséquilibrée, une faible activité physique, un stress constant et un âge supérieur à 40 ans.

La pandémie croissante d’obésité et de diabète de type 2 est étroitement liée et représente une menace majeure pour la santé de la société au niveau mondial. Ce sont ces pathologies qui provoquent les maladies chroniques: maladies coronariennes, hypertension, athérosclérose et hyperlipidémie.

Symptômes du diabète de type 2

Les symptômes du diabète de type 2 sont légers, et la maladie peut donc être détectée par des tests de laboratoire. Par conséquent, les personnes à risque (obésité, hypertension artérielle, divers syndromes métaboliques, âge égal ou supérieur à 40 ans) devraient subir un dépistage de routine afin d’exclure ou de détecter la maladie à temps.

Les principaux symptômes du diabète de type 2 sont les suivants:

  • Sensation de faiblesse et de somnolence
  • Soif constante et bouche sèche
  • Miction rapide (polyurie)
  • Augmentation de l’appétit (au cours de la progression, l’appétit est nettement réduit)
  • Engourdissement des extrémités
  • Sensation de démangeaison (peut se produire dans la zone périnéale chez les femmes)
  • Des blessures qui guérissent lentement
  • Vision floue

La période de décompensation se manifeste par une peau sèche, une perte d’élasticité et d’élasticité, des lésions fongiques. Xanthomatose de la peau (néoplasmes bénins) due à des taux de lipides anormalement élevés.

Xanthomatose de la peau
Chez les patients atteints de diabète de type 2, les ongles peuvent devenir cassants, décolorés ou jaunes, tandis que 0,22% à 0,45% des patients présentent un dépôt de graisse dans les zones endommagées de la couche de collagène (nécrobiose lipoïde de la peau).

Outre les symptômes du diabète de type 2 lui-même, des symptômes de complications ultérieures de la maladie peuvent apparaître: ulcères de jambe, infarctus, accidents vasculaires cérébraux, déficience visuelle, lésions vasculaires des jambes et autres pathologies.

Causes du diabète de type 2

La principale cause du diabète de type 2 est la perte de la réponse cellulaire à l’insuline (résistance à l’insuline), due à un certain nombre de facteurs environnementaux et génétiques. Selon une étude française, la résistance à l’insuline réduit la densité des récepteurs d’insuline dans les tissus, ce qui entraîne des taux élevés d’insuline dans le sang (hyperinsulinémie).

Il en résulte une carence relative en insuline qui altère la tolérance aux glucides.

La carence en insuline entraîne une diminution de l’utilisation du glucose (sucre) dans les tissus, une augmentation de la dégradation du glycogène en glucose et la formation de sucre à partir de composants non glucidiques dans le foie, ce qui augmente la glycémie (hyperglycémie).

Taux de glycémie normal et élevé

La leptine est le principal régulateur du métabolisme énergétique. Ses niveaux excessifs contribuent à la suppression de la sécrétion d’insuline, ce qui entraîne une résistance à l’insuline des muscles squelettiques au tissu adipeux.

complications du diabète

Ainsi, la résistance à l’insuline implique divers changements métaboliques: altération de la tolérance aux glucides, obésité, hypertension artérielle, dyslipoprotéinémie et athérosclérose. Un rôle majeur dans le développement de ces troubles est joué par l’hyperinsulinémie, conséquence compensatoire de l’insulinorésistance.

Classification et stades du diabète sucré de type 2

En France, les diabétologues classent actuellement le diabète sucré en fonction de sa gravité et du statut du métabolisme glucidique. Cependant, la Fédération internationale du diabète (IFD) modifie assez fréquemment les objectifs du traitement du diabète et la classification de ses complications. Pour cette raison, les diabétologues français doivent constamment modifier les classifications françaises du diabète de type 2 en fonction de la gravité et du degré de décompensation de la maladie.

La maladie peut être divisée en trois catégories:

  1. Grade 1 – des symptômes de complications et de dysfonctionnement de certains organes et systèmes internes sont observés. L’amélioration est obtenue par le régime alimentaire, les médicaments et les injections.
  2. Grade 2 – complications de l’organe visuel, excrétion active de glucose dans l’urine, problèmes au niveau des membres apparaissent assez rapidement. La thérapie médicamenteuse et le régime alimentaire sont inefficaces.
  3. Grade 3 – le glucose et les protéines sont excrétés dans l’urine et une insuffisance rénale se développe. À ce degré, la pathologie ne peut être guérie.

Selon l’état du métabolisme des glucides, on distingue les stades suivants du diabète de type 2:

  • Compensé – taux de glycémie normal atteint avec le traitement et absence de sucre dans l’urine
  • Subcompensé – taux modéré de glucose dans le sang (jusqu’à 12,6 mmol/l) et dans les urines (jusqu’à 48 g/l) et absence d’acétone dans les urines.
  • Décompensation – toutes les valeurs caractéristiques de la sous-compensation sont élevées et il y a également un niveau accru d’acétone dans l’urine.

Complications du diabète sucré de type 2

Les complications aiguës du diabète de type 2 sont les suivantes:

État dangereux dans lequel il y a intoxication totale de l’organisme par des corps cétoniques et acidose métabolique (augmentation de l’acidité), insuffisance hépatique, rénale et cardiovasculaire aiguë (coma cétoacidosique).

Un état de conscience dépressif qui se développe lorsque le taux de glucose dans le sang tombe en dessous d’un niveau critique (coma hypoglycémique).

Une complication qui se développe sur plusieurs jours et qui se traduit par une perturbation du métabolisme, une déshydratation des cellules et une forte augmentation de la glycémie (coma hyperosmolaire).

Les complications tardives du diabète de type 2 sont:

  • Néphropathie diabétique (maladie rénale)
  • Rétinopathie (atteinte de la rétine, pouvant entraîner la cécité)
  • Rétinopathie diabétique
  • Polyneuropathie (atteinte des nerfs périphériques, avec perte de sensation dans les extrémités)
  • Syndrome du pied diabétique (formation de plaies ouvertes, d’abcès purulents, de tissus nécrotiques (mourants) sur les membres inférieurs).

Syndrome du pied diabétique

Diagnostic du diabète de type 2

Pour diagnostiquer le diabète de type 2, il faut évaluer les symptômes de la maladie et procéder à un examen physique.

La mesure de l’hémoglobine glyquée dans le sang est un moyen fiable de diagnostiquer et de surveiller la maladie. Une lecture supérieure à 6,3 % indique la présence d’un diabète de type 2.

Traitement du diabète de type 2

Le traitement du diabète de type 2 implique des tâches de base:

  • Compenser la carence en insuline
  • Corriger les perturbations hormonales et métaboliques

Traiter et prévenir les complications de la maladie.

Pour résoudre ces problèmes, les méthodes de traitement suivantes sont utilisées:

  • Exercice physique
  • Administration de médicaments antidiabétiques (Metformine)
  • Thérapie nutritionnelle
  • Insulinothérapie
  • Intervention chirurgicale

Traitement par des médicaments hypoglycémiants

Aujourd’hui, des dérivés de médicaments antidiabétiques sont utilisés:

  1. Les biguanides, qui réduisent la néoglucogenèse dans le foie et augmentent la sensibilité des muscles et du foie à l’insuline (Glucophage Metformine).
  2. Les thiazolidinediones (glitazones), qui ont des propriétés similaires aux biguanides.
  3. Les inhibiteurs qui stimulent la synthèse et la sécrétion d’insuline, réduisent la production de glucose dans le foie, n’affectent pas la vitesse d’évacuation des aliments de l’estomac et ont un effet neutre sur le poids corporel.
  4. Les inhibiteurs qui réduisent la réabsorption (absorption) du glucose dans les reins, ainsi que le poids corporel.
  5. Inhibiteurs de l’alpha-glucosidase qui réduisent la vitesse d’absorption du glucose dans le tractus gastro-intestinal.
  6. Agonistes des récepteurs qui stimulent la synthèse et la sécrétion d’insuline, réduisent la production de glucose dans le foie, l’appétit et le poids corporel, et ralentissent l’évacuation des morceaux de nourriture de l’estomac.

Pourquoi acheter Glucophage Metformine en ligne pour traiter le diabète?

Metformin Glucophage achat en ligne

Notre pharmacie en ligne en France offre une sélection pratique de comprimés de Metformin Glucophage en trois variantes de dosage à un prix bas. Vous pouvez acheter Metformin Glucophage 500 mg, 850 mg et 1000 mg avec livraison à n’importe quelle adresse, vous évitant ainsi une visite fastidieuse dans une pharmacie ordinaire.

Comment prendre Glucophage Metformine 1000 mg

La metformine 500 mg stimule la synthèse du glycogène en agissant sur la glycogène synthétase. Augmente la capacité de transport de tous les types de transporteurs de glucose membranaires.

En outre, il a un effet bénéfique sur le métabolisme des lipides, réduisant la teneur en cholestérol total.

Pendant le traitement par la metformine, le poids corporel du patient reste stable ou diminue légèrement.

Il est pris par voie orale avec un verre d’eau après ou pendant un repas.

La monothérapie et le traitement combiné avec d’autres hypoglycémiants oraux suggèrent une dose initiale rapide pour la plupart des patients de 500 mg ou 850 mg Glucophage 2 à 3 fois par jour. Une nouvelle augmentation progressive de la dose en fonction de la concentration de glucose dans le sang est possible.

La dose d’entretien est généralement de 1500 à 2000 mg par jour. Pour réduire les effets secondaires gastro-intestinaux, la dose quotidienne doit être divisée en 2 ou 3 prises. La dose maximale est de 3000 mg par jour répartis en 3 prises.

Insulinothérapie

Le médecin prescrit une insulinothérapie en fonction de la gravité de la maladie et des complications éventuelles. Cette thérapie est indiquée dans environ 16 à 21% des cas.

Les indications de l’insulinothérapie sont:

  • Perte de poids rapide sans raison apparente
  • Survenue de complications
  • Inefficacité d’autres médicaments hypoglycémiants

Thérapie par le régime alimentaire

Le régime pour le diabète de type 2, comme tout régime normal, implique un rapport optimal entre les substances de base de l’alimentation : les protéines doivent constituer 17% de l’alimentation quotidienne, les graisses 23% et les glucides 60%. La différence du régime pour le diabète de type 2 réside dans la nature des glucides consommés : les sucres raffinés sont remplacés par des glucides à digestion lente.

Comme la maladie survient chez les personnes obèses, la perte de poids est la condition la plus importante pour normaliser la glycémie.

Lors d’un régime, il faut prendre des vitamines, car elles sont excrétées pendant la thérapie de régime. Le manque de vitamines dans l’organisme peut être compensé par une consommation rationnelle d’aliments sains tels que des herbes fraîches, des légumes, des fruits et des baies. Pendant les saisons d’hiver et de printemps, on peut prendre des vitamines sous forme de levure.

Activité physique

Un programme d’exercices physiques bien choisi en fonction de l’évolution de la maladie, de l’âge et des complications peut améliorer considérablement l’état de la personne diabétique. L’avantage de l’exercice physique est que l’insuline n’est plus nécessaire, car le glucose et les lipides sont brûlés pendant l’exercice sans intervention de l’insuline.

Prévention de la maladie

La médecine moderne exclut la possibilité d’une guérison complète du diabète de type 2, mais il existe des moyens d’améliorer la qualité de vie des patients atteints de cette maladie.

Aujourd’hui, les endocrinologues expliquent aux patients quel doit être leur mode de vie, comment s’alimenter correctement, quels aliments ne pas manger et quelle doit être l’activité physique quotidienne.

Il existe également un grand nombre de médicaments hypoglycémiants, qui sont améliorés chaque année. Pour qu’ils aient un effet positif sur l’organisme, les médicaments doivent être pris régulièrement.

La pratique montre que le respect des recommandations de tous les endocrinologues améliore le traitement du diabète de type 2.

Selon la MFD, la chirurgie bariatrique est une méthode chirurgicale qui améliore la qualité de vie des diabétiques de type 2.

La chirurgie gastro-intestinale (traitement de l’obésité morbide) peut améliorer de manière significative l’état des patients atteints de cette pathologie, en normalisant les taux de glycémie et de glucose dans le sang, et en évitant le recours aux médicaments antidiabétiques et à l’insuline.

La chirurgie bariatrique peut conduire à une rémission significative et durable, ainsi qu’à une amélioration de l’évolution du diabète de type 2 et d’autres facteurs de risque métabolique chez les patients obèses. Une intervention chirurgicale dans les 4 ans suivant le diagnostic entraîne le plus souvent une rémission à long terme.

Les mesures préventives suivantes doivent être observées pour éviter l’apparition du diabète de type 2:

  • Régime alimentaire. Si vous êtes en surpoids, vous devez surveiller votre alimentation: il est très utile de consommer des fruits et des légumes pauvres en glucose, mais de limiter votre consommation d’aliments tels que le pain, les produits à base de farine, les pommes de terre, les aliments gras, épicés, fumés et sucrés.
  • Faites des efforts. L’idéal est une promenade quotidienne ou une baignade dans la piscine. L’exercice léger, s’il est pratiqué au moins cinq fois par semaine, réduit de moitié le risque de développer un diabète de type 2.
  • Normalisation de votre état psycho-émotionnel. Une méthode indispensable pour prévenir la maladie. Il est important de rappeler que le stress peut provoquer des troubles métaboliques, conduisant à l’obésité et au développement du diabète. Il est donc important de renforcer votre tolérance au stress.